mardi 29 novembre 2016

Ecureuil dans le jardin

Mardi 29 novembre 2016

L'hiver dernier, un ou deux écureuils venaient plusieurs fois par jour visiter nos mangeoires.
Jusqu'ici cette année, leurs visites étaient rares et ils ne descendaient jamais sur le mur où nous leur déposons quelques friandises. Il faut dire qu'il y a eu une telle profusion de faînes et de noisettes qu'ils n'avaient aucun besoin des noix offertes pour les tenter.
Mais voici qu'un nouvel individu est arrivé. Il est encore bien timide, et il va falloir le fidéliser...





mardi 22 novembre 2016

Concert Barbara Brassens Brel à Valencogne

Dimanche 20 novembre 2016

Nos amis musiciens des 3B (Barbara, Brassens, Brel) ont donné un concert à Valencogne. Valencogne, tout le monde sait où ça se trouve !!! Pour les Parisiens qui ne seraient jamais sortis de chez eux, je rappelle que Valencogne est un charmant village situé dans une large combe parmi les collines dominant le lac de Paladru (celui des chevaliers-paysans de l'an mil...).
Eh bien, ce petit village dispose d'une salle fort respectable et d'habitants débrouillards et inspirés qui ont su, avec de petits moyens, disposer un bel éclairage, un vrai fond de scène et organiser une soirée super sympa : ce n'est pas tous les jours qu'après le concert, le public est invité à venir casser la croûte et boire un coup avec les musiciens !


Petit moment de complicité
Isabelle Chevallier, fan de Barbara dont elle connaît tout le répertoire

Eric Viforel à la guitare

Laurent Berger, auteur-compositeur-interprète et passionné de Brel

Renaud Ducloux, à la basse... mais il chante aussi même s'il reste trop discret à ce sujet...
Renaud est également un peintre de talent (pastelliste, et dessinateur), mais pas au point toutefois de peindre et jouer de la basse en même temps.
André Bourrillon et Renaud Ducloux
André Bourrillon, guitare et chant, et fils spirituel de Georges Brassens


mercredi 19 octobre 2016

Forêt d'Ambel à l'automne

19 octobre 2016

Comme très souvent sur le plateau d'Ambel, il y avait du brouillard, mais c'est tellement beau...



jeudi 13 octobre 2016

Sans doute la dernière journée au brame

Jeudi 13 octobre 2016

Encore quelques heures passées à l'affut dans la gelée blanche au petit matin, mais j'ai eu le plaisir de voir pas mal de biches en promenade.




Et puis, je range tout mon matériel, quitte ma cachette et attaque le bon raidillon qui me ramène sur la route. Je débouche tout essoufflé, et voici ce qui me tombe dessus, sautant du talus :
Je déclenche au jugé, la photo est floue, mais ça me donne l'occasion de vérifier qu'un cerf est bien plus grand que moi !
 

Je reprends mes esprits, pendant qu'il s'éloigne gentiment, non sans prendre le temps de s'arrêter et de me toiser avant de s'enfoncer dans le bois. Une belle rencontre.



jeudi 6 octobre 2016

Se geler au brame du cerf...

Jeudi  octobre 2016

Nous venons de passer trois jours en forêt à observer les activités des cerfs et biches, soit depuis un point de vue, soit depuis un affut.
Le premier jour, nous avons dû endurer un vent de nord glacial malgré le fait qu'il ne gelait pas le matin. Les deux autres jours, tout était gelé dur le matin, mais au moins il n'y avait pas de vent et c'était finalement bien plus agréable.
Nous avons eu la chance d'assister à une saillie. L'accouplement est extrêmement bref, et le cerf termine par une "chandelle" en se dressant à la verticale. La biche plie un peu sous le poids du mâle...

Certaines photos sont de piètre qualité, car prises dans l'ombre, alors que le soleil commençait juste à  illuminer quelques sommets alentour. Il faut dire que les animaux ne nous facilitent pas la tache car l'ombre et le sous-bois sont pour eux une sécurité, et ils rechignent à s'aventurer à découvert.



Ce cerf était un concurrent évincé de celui qui réalise la saillie plus loin.




Ambiance féérique de sous bois de hêtres avec les épilobes fanées.

Le cerf dominant va menacer son rival rôdant en sous-bois.


Un petit ami mélancolique venu nous rendre visite pendant un affut.

jeudi 29 septembre 2016

Première journée au brame

Mercredi 28 septembre

Si l'on excepte une première tentative lors de laquelle il pleuvait, il faisait froid, et le brouillard était tel qu'on n'aurait pas vu passer une bête à 10 mètres de nous, c'est donc notre première sortie.
Comme d'habitude, beaucoup d'attente pour quelques rares apparitions furtives. Les cerfs et biches nous ont semblé particulièrement méfiants cette année. Trop de monde à les observer ?
Les photos ont été prises à des distances comprises entre 150 et 300 mètres, les deux dernières à la tombée de la nuit.
Les cerfs et les biches ont l'habitude de se "souiller", c'est à dire de se rouler dans de la boue. Ceci leur permet (entre autre, il y a sans doute d'autres raisons) de se débarrasser de leurs parasites lorsqu'une fois sèche, la boue se détache.









jeudi 1 septembre 2016

Saint Jean de Luz, col d'Ibardin, Sare

25 août 2016

Saint Jean de Luz est une vraiment très sympa, animée, colorée, avec de très belles maisons anciennes.




Petit tour dans l'arrière pays. Du col d'Ibardin, on est dominé par la Rhune.


Un petit oiseau très peu timide.
L'église de Sare avec ses trois étages de loges.
Au camping, un chêne qui se divisait puis se ressoudait.