mardi 27 septembre 2011

Premiata Orchestra di Ballo à Vourey

Samedi 24 septembre 2011

Ca y est, l'association culturelle FADER, à Vourey, lance sa saison 2011-2012 !
En matière d'ouverture, un grand bal populaire, accompagné d'un repas bio (traiteur Païza). Les lumières et la sono sont toujours de Music Plus, gage de grande qualité. L'assoc' n'a pas fait les choses à moitié en occupant tout le parc municipal, depuis la mairie, illuminée, le jardin public, jusqu'à l'esplanade du gymnase où étaient installées la scène et la piste de danse.
Sous les arbres, eux aussi illuminés, le bar, la cuisine en plein-air de Païza, et un chapiteau marocain abritant les convives.
La soirée était l'occasion pour Fader d'annoncer sa programmation de café-concerts pour l'année. Si vous n'êtes pas trop loin, renseignez-vous, il y aura vraiment des trucs sympa.

La mairie de Vourey
Quelques ambiances lumineuses avant l'arrivée des artistes.

Le chapiteau marocain installé sous les arbres
Oscardo Vesta lance le bal en entonnant un air d'opéra dans une résistance de friteuse. 
Les petits prennent conseil auprès des grands pour danser la valse.



L'heure du twist
Prix de la Scarpa d'oro au meilleur couple du concours de danse

vendredi 9 septembre 2011

Chambord

Août 2011

Nous avions visité le château il y a deux ans. Nous avions vu ceci :


Cette année, nous avons tourné le dos au château, et avons fait des affuts en forêt, le matin très tôt, et le soir très tard. Nous avons vu des biches et des sangliers. Nous avons entendu les cerfs bramer, mais ils ne sortaient dans les clairières qu'à la nuit noire. Impossible d'en obtenir la moindre photo. D'ailleurs, même pour les biches, c'était difficile. Elles n'apparaissaient qu'à condition que le soleil soit caché. Sales bêtes !

L'arrière du château, éclairé par les premières lumières du matin.
Quelques sangliers, dont un blanc qui se faisait chasser par un noir conventionnel.





 Des biches dans les clairières :

Daguet en bois de velours 
 Biches le long du canal :




Quelques attitudes d'un héron pourpré qui a bien voulu se poser non loin de notre affut :



Et ça, ce sont les écuries de la maison de Pierre de Bracieux plus connu sous le nom de Porthos :

mercredi 7 septembre 2011

Petit tour dans les enclos paroissiaux

Août 2011

Si vous vous rendez en Bretagne, essayez à tout prix de consacrer une journée aux enclos paroissiaux. Un enclos paroissial est constitué d'une église entourée d'un mur percé d'une porte triomphale, et enserrant un calvaire et un ossuaire. La beauté de l'enclos est représentative de la richesse de la paroisse à l'époque où il a été construit. Les sculptures sur le calvaire principalement étaient un support à l'enseignement de la religion. Elles illustrent la vie du Christ.
Il y a tant à voir qu'on pourrait y passer des jours, et je ne prétends ici que vous donner l'envie d'aller voir ces enclos, au moins les plus connus (Saint Thégonnec, Guimiliau, Lampaul Guimilau).
L'enclos de Guimiliau
Ecce homo. Voici l'homme, dit Ponce Pilate.

Le Christ, les yeux bandés, est frappé par deux hommes qui jouent à lui faire deviner d'où viennent les coups. A Saint Thégonnec, comme ici, les méchants ont un sexe très développé, car chacun le sait, le sexe, c'est mal !
La première cuite de l'histoire humaine : Noé a planté de la vigne, il a fait du vin, il en a trop bu, et il se balade les fesses  à l'air. Son fils  Cham en rit et lui soulève la tunique. Il sera maudit. Regardez bien, il s'en doute, il fait déjà la gueule. Un des autres fils (Sem ou Japhet ?) essaie d'arrêter le geste odieux de Cham. Il sera récompensé. Il le sait, il a le sourire jusqu'aux oreilles.

La cène. Regardez Judas, à gauche, qui a déjà la bourse pleine de l'argent de sa trahison.
Tremblez, jeunes filles. Voici Katel Gollet qui dansait trop souvent, trop longtemps, et qui est précipitée sans ménagement en enfer.
Et voici comment concevoir une femme. Prenez un homme ordinaire, Adam, par exemple. Attendez qu'il dorme profondément, et d'une de ses côtes, extrayez une femme. Il suffisait d'y penser.
L'intérieur des églises est tout aussi admirable. 







lundi 5 septembre 2011

24 heures à la voile de Trégastel

Août 2011

La ville de Trégastel organise chaque année une régate de 420 par équipes, sur 24 heures. La régate se déroule entre les fameux blocs de granit rose. Si, la journée, ça n'a rien d'extraordinaire,  à moins d'être supporter d'un équipage, le soir, c'est un joli spectacle.






dimanche 4 septembre 2011

Ile Rouzic

Aout 2011

Sortie avec le bateau affrété par la LPO pour rendre visite à la colonie de fous de bassan de l'île Rouzic, en face de Perros Guirec. Je recommande cette sortie, de préférence aux tours habituels des sept îles. En effet, la seule île vraiment intéressante est l'île Rouzic, sur laquelle on ne débarque pas, mais devant laquelle le bateau de la LPO reste positionné une bonne heure. Avec les commentaires particulièrement intéressants des bénévoles de la LPO, le temps passe très vite. Les fous sont des oiseaux merveilleux en vol. Depuis la côte, à la jumelle, on les voit parfois pêcher, mais quand on est tout près d'eux, on découvre alors leur énergie incroyable.
La colonie de fous de bassan.
La mer...
La distance entre deux nids ? à peu près la longueur d'un cou et d'un bec, juste de quoi ne pas se faire écharper par son voisin... 



Vol en escadrille.

Retour au nid.